LE MORINGA POUR LE CORP

Qu’est-ce que le moringa ? Le moringa ou moringa oleifera est une plante, ou plutôt un petit arbre originaire de la Sri Lanka et du nord de l’Inde. On le retrouve également en Afghanistan et au Pakistan, mais aussi au Sénégal, au Cameroun ou encore en Thaïlande ou au Cuba. Il pousse aussi dans les régions tropicales comme les îles Maurice, Madagascar ou La Réunion. Riche en nutriments, le moringa est particulièrement utilisé en cuisine et en médecine traditionnelle. Ce sont surtout dans l’écorce, la sève, les racines, les feuilles, les graines et les fleurs de la plante que se trouvent les éléments bénéfiques pour la santé. Les bienfaits et vertus du moringa Les bienfaits du moringa reposent essentiellement sur sa richesse nutritionnelle exceptionnelle. La plante regorge en effet de protéines, de fibres, mais aussi de minéraux et de vitamines. Une fois séchées et réduites en poudre, les feuilles du moringa apportent 30 % de protéines et 15 % de fibres. On y trouve également une quantité importante de vitamines A, B (B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9), C et E. Le moringa apporte 7 fois plus de vitamine C que les oranges. Il contient également 30 fois plus de vitamine B2 que les amandes et 4 fois plus de vitamine A que les carottes ! Côté minéraux, la plante est particulièrement riche en fer, en calcium, en potassium, en magnésium, mais aussi en manganèse et en sélénium. Sinon, on retrouve de bons acides gras dans ses graines, ainsi que les 8 acides aminés essentiels. Cette grande richesse en nutriments confère plusieurs propriétés santé au moringa. Ses feuilles sont particulièrement idéales pour combler les carences et lutter contre la fatigue. Les acides gras contenus dans les graines favorisent la production du bon taux de cholestérol dans le sang. Cette particularité rend le moringa extrêmement bénéfique pour lutter contre le diabète et l’obésité. Les autres parties de la plante ne sont pas en reste avec la sève qui possède des propriétés antiseptiques, ou encore l’écorce qui aide à combattre les calculs rénaux. Et sans oublier les racines dont la richesse en polyphénols en fait un excellent remède contre le paludisme, l’asthme ou encore les douleurs articulaires.

Publicités